Collapsing Now — La Grey Cell

Collapsing Now — Grey Cell

Collapsing now est, rappelons le, un supplément pour Shadowrun 6 qui présente dix groupes et organisations susceptibles de croiser le chemin des shadowrunners. Cette semaine, présentation critique et aide de jeu autour du chapitre sur la Grey Cell.

Lecture critique

Voici un chapitre intéressant, car c’est l’un des rares de ce livre à nous présenter de nouveaux éléments n’apparaissant que dans les années 2080. La Grey Cell est un groupe souterrain dont le but est de défendre le monde contre les interférences des autres plans. La première partie du chapitre est toutefois assez difficile à prendre en main à cause de l’opacité de son écriture, celle-ci se voulant trop immersive. En dépit de cela, on y apprend la progression de certains événements en 2080 aux UCAS. La deuxième partie présente, elle, convenablement la Grey Cell.

L’intérêt de la première section ne m’est apparu qu’après plusieurs lectures le texte est flou et manque d’un propos clair. Les premières pages sont une fan fiction assez mal écrite suivie de narrations plus ou moins liées à cette fiction. On comprendra à travers les lignes les évolutions après la crise de Detroit et la disparition du III Corps avec le développement d’un conflit occulte entre plusieurs protagonistes, impliquant Ares, Ordo Maximus et bien sûr la Grey Cell. Cela reste toutefois très vague à propos de la Grey Cell et frustrant à lire à ce point. Celle-ci sera finalement expliquée dans les pages qui suivent.

La deuxième partie est beaucoup plus claire et présente la Grey Cell. On trouvera une description de ses buts, de sa genèse, de son historique, de son fonctionnement et même une Qualité de personnage à 20 pooints de Karma pour appartenir à celle-ci. C’est un peu entre Ghostbusters et X-Files si l’on veut. La fin du chapitre donne des caractéristiques de ses membres, le tout étant trop générique et peu utile. Il est aussi douteux que la Qualité soit vraiment utilisable à moins que tout le groupe ne la prenne, car l’une de ses contreparties est de devoir tout arrêter immédiatement si une mission pour la Grey Cell se présente.

Ce chapitre n’est pas inintéressant, mais la Grey Cell présentée manque de saveur en l’état. Il s’agit surtout là d’un organisme (au chef bien sûr mystérieux et anonyme) donnant des missions à des runners pour défendre le monde (!). C’est donc, au mieux, un puissant Johnson de plus pour les joueurs. J’ai une opinion mitigée sur ce chapitre, car il apporte peu d’éléments utilisables et est un peu trop manichéen à mon goût. Il faut surtout regretter la faible direction éditoriale qui a rendu la première partie peu lisible.

Aide de jeu : Rencontres avec la Grey Cell

Cette aide de jeu présente des rencontres avec la Grey Cell et le MJ pourra en utiliser une ou deux pour enrichir ses scénarios et poser des éléments avant-coureurs pour de futures interactions avec la Grey Cell. Celle-ci réapparaîtra vraisemblablement encore dans les suppléments Shadowrun prévus chez Catalyst pour 2022. La rencontre #1 fait directement référence à des événements présenté dans le chapitre de Collapsing Now.

Lieu : Rue résidentielle ou commerçante peu fréquentée.
Type de rencontre : Négociation, dilemme

Deux enfants arrivent en courant vers les runners, une fille et un garçon d’environ 8 ou 9 ans. Ils fuient quelque chose et se réfugient entre les jambes d’un lanceur de sort de préférence. Ils sont propres et bien habillés, mais parlent très peu et regardent sans arrêt derrière eux avec appréhension. La présence des runneurs semble les apaiser. Si ces derniers remontent la ruelle par laquelle les enfants sont arrivés, ils déboucheront sur un parc public et tomberont sur un mage venant à leur rencontre. Il a reçu une balle et tient son épaule sanguinolente :

— Vous avez les enfants ? demandera-t-il avec inquiétude.

Il sera soulagé d’apprendre que oui.

— Je vais les ramener en sécurité, merci beaucoup, ajouta-t-il en appelant dans son comlink. Mes amis seront là d’ici quelques minutes. Nous saurons vous remercier, merci encore.

Dans le jardin derrière lui, une demi-douzaine de corps de runners et de mercenaires gisent parmi les jeux d’enfants ensanglantés.

Un van EMC Celine arrivera bientôt avec deux conducteurs qui semblent eux aussi être des runners.

Le mage blessé, donnera un creditstrick de 1000 ¥ aux runners pour les remercier et invitera gentiment les enfants à monter. Ces derniers ne connaissent pas le mage blessé et ne savent pas trop quoi faire.

Tout ce que l’on pourra tirer des petits est que leurs parents sont partis il y a quelques mois de cela et que beaucoup de gens différents s’occupent d’eux depuis lors. Personne n’a été méchant avec eux, mais ces gens sont tous des inconnus.

Le mage et ses acolytes ne voudront donner ni leurs identités ni leurs motifs, se contentant de répondre évasivement :

— Ne vous inquiétez pas, nous faisons partie de la Grey Cell. Les enfants seront en sécurité avec nous.

Les runners peuvent choisir de garder et de protéger le garçon et la fille, mais devront alors traiter avec la Grey Cell dans le futur, pacifiquement ou pas. En effet, cette dernière tentera de les récupérer à tout prix.

Les enfants sont normaux en tous points, si ce n’est qu’ils semblent quelque peu amnésiques et avoir le sang bleu foncé.

Lieu : Leu très peu fréquentée urbaine ou rurale.
Type de rencontre : Cadavre mystérieux.

Les joueurs trouveront, derrière une benne à ordure ou un buisson, le cadavre de ce qui semble être un chamane urbain. C’est un elfe vêtu avec un style entre rasta et amérindien. Il est mort il y a plusieurs heures et son corps commence à sentir. On ne trouvera pas grand-chose sur lui, mis à part une pièce dans sa main recouverte. Il s’agit d’une pièce marquée du dragon et d’une écriture inconnue.

En faisant des recherches, les PJ ne trouveront rien dessus, mais seront finalement contacté par un nain richement vêtu qui leur rachètera la pièce pour un bon prix et leur demandera où et comment ils l’ont trouvée. Le nain n’en dira pas plus et restera mystérieux, disparaissant après avoir payé les joueurs.

Le shaman urbain était un agent de la Grey Cell et il a fait une mauvaise rencontre avec des gens de l’Ordo Maximus.

Lieu : Zone urbaine
Type de rencontre : Alliée

Les joueurs voient arriver vers eux une jeune femme vêtue comme une punk de gang, mais avec toutefois certaines touches raffinées. C’est une brune aux cheveux courts, plutôt mignonne, dans le style garçon manqué avec tatouages mouvants et piercing.

— Salut, les gars, moi, c’est Triss. J’ai entendu parler de vous par des amis communs, vous voyez ce que je veux dire… Bref, vous êtes sur un job, je sais… Je veux bosser avec vous. J’ai besoin d’un taf, grave. Pas besoin de me payer ou quoi que ce soit, il me faut juste un job. Cherchez pas plus loin, ok. Au pire, laissez-moi bosser deux jours avec vous et si ça va pas, vous me virez, ok ?

Triss est une mage de rue brulée (avec quelques implants) assez compétente, elle aura les sorts et un profile que les joueurs n’ont pas dans leur groupe. Il y a donc de fortes chances qu’ils puissent utiliser ses compétences. Le seul truc qui cloche avec elle, est qu’elle est tête brûlée et prend des risques démesurés pour elle-même, mais jamais pour les autres. Par exemple, elle a tendance à lancer des sorts de puissance maximale, quitte à subir des dommages physiques qu’elle gère à coups de patchs.

Elle ne voudra pas expliquer ses motifs ou son comportement. Toutefois, si les joueurs se lient d’amitié avec elle, elle finira par leur parler un peu autour d’un verre ou sur l’oreiller. Sous ses airs guillerets et déterminés, elle est en fait dépressive et est en permanence sur les BTL régulateurs d’humeur pour tenir. Sa vie a été difficile ; cela a dérapé à l’université où elle a dû emprunter de l’argent aux Triades pour vivre et terminer ses études. Étant mignonne, les Chinois l’ont amené participer de temps à autre à des productions de BTLs porno où ses talents magiques naissants apportaient du piment. Les choses se sachant vite, elle n’a maintenant plus aucun d’espoir de travailler pour un employeur respectable. Elle doit toujours énormément d’argent aux Triades et, malgré son dégoût, travaille encore pour eux de temps en temps pour payer « les intérêts ». Elle déteste sa vie et veut en sortir. Pour cela, elle a mis tous ses espoirs sur la Grey Cell, dont elle a entendu parler. Elle espère attirer leur attention en étant une runneuse flamboyante. Elle pense qu’eux seuls peuvent donner un sens à sa vie et sont assez influents pour la sortir de son enfer.

Le MJ peut garder Triss avec les PJ autant qu’il le souhaite ; elle pourra, à sa discrétion, disparaître ou se faire tuer n’importe quand. La réaction des joueurs au moment où elle va se faire tuer peut être intéressante, surtout s’il se sont attaché un peu à elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *