Double Clutch : drones, véhicules et plus encore

C’est sous ce nom évocateur de « double embrayage » que le livre des riggers arrive pour la sixième édition.

Introduction

L’ouvrage s’ouvre sur une petite nouvelle suivie de qu’est-ce qu’être rigger dans le Sixième Monde : Comment devient-on rigger ? Que fait un rigger pour vivre de manière légale (sécurité , construction, transport logistique, services municipaux, divertissement, militaire) ? Mais surtout, que peut faire un rigger dans les ombres ?

Des joujous, des jouets !

S’en suivent des listes de nouveaux jouets pour vos riggers sur terre, joueurs et PNJ :
– motos
– voitures
– camions
– vans
– hovercrafts
– véhicules de sécurité et militaires
– véhicules expérimentaux

Mais aussi sur et sous l’eau :
– petites embarcations motorisées (jet ski, zodiaque)
– bateaux à voile
– bateaux à moteur
– navires
– submersibles

Dans les airs où on retrouve en vrac : jetpacks, gliders, ailes volantes, VTOL, antigrav, véhicules à rotor, … et vaisseaux spaciaux !

On a ensuite un focus sur des drones plus particuliers avec un chapitre nommé : « Spies, snipers, and force multipliers ».
Ce chapitre présente une série de drones roulants, sphères, marcheurs, anthropomorphes, etc… Ces drones plus particuliers trouveront certainement des usages intéressants dans les mains (numériques) d’un rigger des ombres.

Nouvelles règles

Après ces catalogues, nous retrouvons les règles pour modifier, améliorer, transformer, accessoiriser véhicules et drones. Cela donne de nombreuses (et coûteuses) options pour les riggers. Cela comprend des choses comme les pneus ou le chassis, et va jusqu’aux systèmes de propulsions secondaires et autres racks de drones.
Cette section se termine par un petit interlude sur du cyberware dédié aux riggers.

Viennent ensuite les règles pour concevoir votre véhicule « from scratch ».

La section suivante aborde la maintenance et la réparation, que ce soit sur les possibilités présentes dans le Sixième Monde ou les règles qui sous-tendent cette partie.

Bien que le cyberware ait déjà été abordé plus haut, nous passons alors au rigger en lui-même avec une série de nouveaux traits positifs comme négatifs.

Enfin, nous arrivons sur les mécanismes de jeu en eux-mêmes.
On parle d’abord de courses-poursuites. On y aborde la gestion de celle-ci pour le conducteur ainsi que ce que peuvent faire les passagers (dont une nouvelle action majeure).
Cela est ensuite mis en règles avec de nouveaux bonus d’atout, actions d’atout et actions d’atout spécifiques aux courses-poursuites.
Deux variantes sont ensuite proposées : la course et la discrétion.

Conclusion

Ce « double embrayage » couvre ce qu’on attend d’un livre pour les riggers : plein de drones et de véhicules, des modifications, des règles de réparation et de construction.
La première partie sur le rôle des riggers dans différents pans de la société civile et militaire permet de mieux appréhender le quotidien du Sixième Monde.
Les règles sur les différents types de courses sont bienvenus.
Mon principal regret est ce que je n’ai déjà pas trouvé dans le livre de base, la partie guerre électronique qui peut être un pan intéressant dans les affrontements riggers vs rigger ou savoir comment le rigger peut se défendre des hackers. Cette partie sera peut-être couverte dans le livre sur la Matrice.

En attendant, Double Clutch est déjà disponible sur DriveThruRPG.

Une réflexion sur “Double Clutch : drones, véhicules et plus encore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *