Ronin

Dans le Japon féodal, la caste guerrière des Samouraïs avait fait le serment de protéger leur suzerain de leur vie. Les Samouraïs dont le suzerain était tué souffraient d’un grand déshonneur et étaient obligés de errer dans les terres, cherchant du travail en temps que lame à louer ou en tant que bandit. Ces guerriers sans maître perdaient leur titre de Samouraïs, ils étaient connus sous un autre nom : de tels hommes étaient appelés Ronin.

Date de sortie : 25 novembre 1998

Durée : 2h 02min
De : John Frankenheimer

Avec :
Robert de Niro – Sam – Le spécialiste en armes
Jean Reno – Vincent – Le face guide touristique
Stellan Skarsgard – Gregor – Le hacker
Sean Bean – Spence – Le Samouraï
Skipp Sudduth – Larry – Le Rigger
et
Natascha McElhone – Deirde – Ms Jonhson

Synopsis

Cinq hommes qui ne se connaissent pas sont recrutés par un type de Bristol, le type en chaise roulante… Il retrouvent son agent, une jeune irlandaise dans un bar minable de Paris pour un mission.

Ces hommes de l’ombre sont d’anciens soldats devenus mercenaires, qui survivent en louant discrètement leurs services à des commanditaires anonymes. Leur mission ? « des gens sont en possession d’une chose dont nous avons besoin, et votre rôle consistera à la récupérer ».

Ronin Run

Ronin se déroule dans la France de la fin des années 90 : pas de trolls, de magicien ou de cyber… Et pourtant… Reformulons le synopsis et nous avons un vrai scénario de Shadowrun.

Un intermédiaire, connu comme étant « le type en chaise roulante », contacte un panel de runners pour une opération commanditée par Miss Jonhson. Elle a besoin d’une équipe classique : un rigger, un hacker, un face et deux spécialistes en armes. Elle accompagnera et dirigera elle-même l’opération.

Rendez-vous est fixé tout d’abord dans un bistrot parisien, puis le rassemblement s’opère dans un entrepôt en périphérie. Le groupe se met en place lentement, chaque runner jauge les autres, cherchant ses alliés, en qui avoir confiance mais aussi lequel d’entre eux pourrait les trahir.

La mission est lancée et il serait difficile d’en dire plus sans gâcher votre plaisir… Mais vous retrouverez tous les ingrédients de Shadowrun : enquête, préparation du plan, foirage du plan, trahisons, re trahisons, planque, encore trahisons, et j’en passe.

 

Inspi Run

Gestion d’un run exemplaire

Si vos joueurs ne connaissent pas le principe d’une run, Ronin est un tutoriel parfait, déroulant les phases classiques d’un scénario : recrutement, découverte de l’équipe et de la mission, achat d’équipement, enquête et préparation du plan, action, foirage, trahison, fuite et planque etc…

De plus, à elles seules, les interrelations entre les personnages pourraient inspirer plus d’un joueur de Shadowrun, sans compter toutes les idées de stratégie, d’embuscade ou d’espionnage. Les meneurs trouveront aussi une superbe galerie de PNJ à intégrer dans leur partie.

Japanamusique

La musique du film, par Elia Cmiral, vaut aussi le détour et peut facilement être intégrée à votre partie : mélange de sonorité japonaise et de musique plus moderne, elle posera le cadre de la rencontre avec ce cadre sup d’une japanacorp, ou du Yakuza. De nombreux morceaux permettent aussi d’assoir le suspens autour de votre table.

Un casting de grande qualité

Ils suffit de regarder le casting luxueux pour comprendre que ça devrait bien se passer.

Robert de Niro est Sam. C’est un spécialiste en armes formé par la CIA. Il a gardé certaines habitudes de son ancien métier : « leçon numéro 2, j’m’en rappelle pas ». Certains le qualifieraient de parano, lui dit simplement « qu’il ne rentre jamais dans un endroit s’il ignore comment en sortir ». C’est un stratège qui fera toujours tout pour sauver sa peau ou celle de ses alliés.
 
Jean Reno est Vincent – Le guide touristique de l’équipe. Il connait Paris, sait où trouver facilement du matériel, connait des gens, et apporte une couverture appréciable à ses collègues. Il bénéficie aussi très visiblement d’un attribut atout maximal (vu comme il esquive les balles depuis une petite épicerie). « Ni questions, ni réponses. C’est le métier qui veut ça. On l’accepte et on poursuit son chemin ».
 
Stellan Skarsgard est Gregor – Le hacker, ex du KGB, a des réflexes « qui ont la vie dure ». Il saura gérer l’informatique, la technologie, mais sait aussi manier les flingues.
 
Skipp Sudduth est Larry – Le Rigger doué en mécanique est surtout un pilote d’exception. Il assure dans de belles scènes de course poursuite.
 
Natascha McElhone est Deirde – Elle est la Ms Jonhson de l’équipe. elle apporte tout son charisme irlandais à cette équipe, du mystère et se montre experte pour ne pas répondre aux question de  ses coéquipiers (à copier pour vos Jonhsons).

Sean Bean est Spence – Ce Samouraï nerveux et impulsif est « un malade des armes », et il aime les armes automatiques plus que tout.. idéal pour faire de la « confiture de framboise ». Pour les fans, soyez rassurés, la règle est respectée et Sean Bean ne finit pas le film!!!! (mais déception, il ne meurt pas).

Morphée The Joker

Sysop derrière le retour de Shadowrun-jdr.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.